Accents d'Europe

Accents d'Europe

RFI - Laurent Berthault, Catherine Rolland, Frédérique Lebel

Tous les aspects de la vie quotidienne des Européens dans ce magazine réalisé avec les correspondants de RFI et de la RTBF. Une émission présentée par Catherine Rolland, Frédérique Lebel et Laurent Berthault. A partir du 30 octobre 2017: - Diffusions vers le monde sauf Afrique et Paris: du lundi au vendredi à 12h40 (TU) ; vers toutes cibles 17h40 TU sauf mardi - Diffusions vers l’antenne Monde et Paris, du lundi au vendredi à 23h10 (TU). - Diffusions vers le monde, sauf Paris, du mardi au sa...

Podcast
En cours de lecture

Accents d'Europe - Après le confinement, l’Europe est-elle moins polluée ?

accents_d_europe_20200605.mp3

accents_d_europe_20200605.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 8,9 Mo )

Avec une planète qui s’est mise à l’arrêt pendant quelques mois, la nature a-t-elle repris ses droits ? Les canards et les chèvres arpentant les rues des grandes villes ne disent pas tout.

Mais il est vrai que la pollution a baissé. Un centre de recherche européen estime que 11 000 morts prématurés ont pu être évités, lors du premier mois de confinement, justement grâce à un air plus pur.

À Londres, où le trafic automobile a chuté de 80%, les scientifiques de l’Université de Reading ont mesuré dans le centre une baisse de 58% du dioxyde d‘azote, un gaz particulièrement toxique émis par les pots d‘échappement. Mais le confinement prend fin, les Britanniques reprennent le travail et le gouvernement leur conseille de ne pas reprendre les transports en commun. Alors comment concilier reprise économique et qualité de l’air ? Reportage à Londres signé Marie Billon.

En Europe on le sait, la Commission a lancé son green deal, un grand pacte vert pour diminuer drastiquement les émissions de gaz à effet de serre. C’était avant la pandémie ! Les immenses efforts de relance économique vont-ils le faire passer à la trappe ? En tout cas, un pays s’est engagé dans des investissements de taille pour faire passer la part d‘electricité propre à 47% en 2030 contre 40 pour cent en Europe. Pour cela, des nouvelles centrales solaires, mais surtout un pari sur l’hydrogène. Un gaz qui peut être produit sans énergie fossile. À Lisbonne, Marie-Line Darcy.

Et en Grèce, dix ans après la crise financière, le pays craint une nouvelle récession. Le nouveau Premier ministre Kyriakos Mitsotakis veut donc faire venir les investisseurs étrangers, quitte à prendre quelques libertés avec la défense de l’environnement. Une nouvelle loi publiée en mai 2020 a suscité manifestations et pétitions. Elle devrait permettre l’exploration, puis l’exploitation d’hydrocarbure dans des sites très protégés classés Natura 2000. À Athènes, Joël Bronner.

Et avec ou sans épidémie, la planète se réchauffe. Des millions d’hectares sont partis en fumée dans les forêts de Sibérie. Et en Pologne, c’est le plus grand parc national qui a été ravagé par un incendie. Dix pour cent de la surface du parc de Biebrza ont brûlé, mettant en péril des élans des castors et des dizaines d’espèces d’oiseaux rares. Là aussi la sécheresse fait des ravages. Thomas Giraudeau s’est rendu sur place, au nord-est  du pays pour constater les dégâts.

Autre forêt, autres dégâts en Roumanie, ce sont les coupes illégales de bois qui menacent cette fois les forêts séculaires. Le dernier vol en date porte sur un volume conséquent qui a laissé les autorités désemparées. À Bucarest, Benjamin Ribout.

Podcast
En cours de lecture

Accents d'Europe - Covid-19 en Europe: après la crise sanitaire, la crise sociale?

accents_d_europe_20200604.mp3

accents_d_europe_20200604.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 8,9 Mo )

Les travailleuses du sexe plongées dans la pauvreté En France, les bénéficiaires du revenu minimum, le RSA, sont de plus en plus nombreux. Les associations alertent aussi sur la hausse de l'aide alimentaire. Par rapport à la même période en 2019, le Secours populaire distribue 45% de repas supplémentaires. Dans les grandes villes, mais aussi les banlieues et le monde rural.

→ Aide alimentaire: en France, l'inquiétude d'une crise sans précédent (La Croix)

La crise du Covid-19 augmente la précarité des plus fragiles, souvent ce sont aussi les moins visibles. Exemple en Suisse avec les travailleur(euse)s du sexe. Dans ce pays, la prostitution est légale et encadrée ; mais avec le confinement, les prostituées se sont retrouvées sans revenu du jour au lendemain. Dans une situation extrêmement vulnérable. Le reportage de Jérémie Lanche.

Avec l'arrêt de pans entiers de l'économie, les intérimaires, les cdds ou les auto entrepreneurs qui ne bénéficient pas de la protection qu'apporte le statut de salarié se sont retrouvés dans la galère, au point d'accepter toutes les missions possibles, notamment dans la grande distribution, avec le risque d'une plus grande exposition au virus mais aussi un statut à la limite de la légalité. Lise Verbeke est allée rencontrer certains d'entre eux.

Précarité et exploitation des travailleurs étrangers en EuropeAutres travailleurs particulièrement précaires : les étrangers souvent moins regardant sur les conditions de travail. Il y a eu ces ouvriers roumains contaminés au Covid-19 dans un abattoir en Allemagne début mai 2020, mais en Roumanie ce n'est pas mieux. Courant mai, des cas de contamination au coronavirus sont apparus parmi des ouvriers sri-lankais, cette fois, dans une usine de textile du nord de la Roumanie. Quand travail rime avec exploitation, les explications de Benjamin Ribout.

En Espagne, c'est une vidéo sur les réseaux sociaux qui aura fini par les rendre visibles ! 200 personnes, des Sénégalais pour la plupart, dormaient dans la rue depuis près d'un mois près de Barcelone, et ce alors qu'ils travaillent dans les champs avoisinants. Au final, c'est grâce à la générosité du footballeur espagnol Keita Baldé qu'ils vont enfin pouvoir être logés. Élise Gazengel.

En Italie, l'Église catholique est l'une des rares institutions engagées dans l'accueil des réfugiés. Une aide devenue particulièrement cruciale pendant la pandémie alors que le confinement était total. À Rome, le centre Astalli géré par le service des jésuites aux réfugiés n'a ainsi jamais désempli. Éric Sénanque.

Confrontés à une crise d’une ampleur inédite depuis la Seconde Guerre mondiale, les différents gouvernements ont tous pris des mesures sanitaires, mais aussi économiques. Comment les Européens jugent-ils l'efficacité de ces décisions et leurs gouvernement respectifs ? C'est ce que nous explique Daniel Vigneron du site myeurop. info

 

Podcast
En cours de lecture

Accents d'Europe - Quand le Covid-19 oblige villes et entreprises à se réinventer

accents_d_europe_20200603.mp3

accents_d_europe_20200603.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 8,9 Mo )

La crise du coronavirus a tout bouleversé, l’économie, le calendrier électoral, le monde de la culture, obligeant chacun à trouver de nouvelles solutions pour maintenir le lien avec ses clients, ses administrés, ou son public.

En France, les listes sont désormais en ordre de bataille pour le deuxième tour des élections municipales, le 28 juin 2020.

Si tout va bien, la campagne officielle débutera lundi 15 juin 2020. Mais à cause du Covid, pas de meetings au programme, ni de porte-à-porte : les militants tractent dans les boîtes aux lettres et sur internet. La crise du coronavirus a profondément bouleversé les relations entre les élus et leurs administrés. Alors, certaines communes ont décidé de tout faire pour ne pas rompre le lien. Reportage de Lise Verbeke. 

En Slovénie, c'est à vélo, en respectant les distances, que des milliers de personnes manifestent chaque vendredi, depuis le 24 avril 2020, dans les grandes villes du pays. Ils accusent le nouveau Premier ministre, Janez Janša, d'avoir profité de l'épidémie de Covid-19 pour mettre en œuvre une politique liberticide, Simon Rico.D'après les derniers chiffres publiés par Eurostat, au 1er trimestre le PIB de l'UE recule de 3,3% et l’emploi est en baisse de 0,2% en raison de l'épidémie de Covid.

Pourtant en Roumanie, c'est précisément maintenant, en pleine crise sanitaire, que certains choisissent de lancer leur start-up. Benjamin Ribout.

Comment faire vivre la culture malgré la crise ? Comment accueillir le public ? À Paris, le 104 espère pouvoir rouvrir ses portes dans les prochains jours. Ce sera annoncé sur son site internet. Ce lieu culturel emblématique du nord-est de la capitale, accueille tous les ans Circulation(s), le festival de la jeune photographie européenne.

Rencontre avec Marwan Bassiouni, lauréat du prix Fujifilm-Circulation(s) pour sa série New Dutch Views, signée Frédérique Lebel.

 

En Belgique, en attendant la réouverture, les cafetiers aussi cherchent une manière de se réinventer, Laxmi Lota.

Podcast
En cours de lecture

Accents d'Europe - L'Europe peut-elle contrer les fake news? (rediffusion)

accents_d_europe_20200602.mp3

accents_d_europe_20200602.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 8,9 Mo )

Comme partout dans le monde, sur le continent, la confiance dans les médias se dégrade.

Dans les jeunes démocraties, l'indépendance des médias est encore très fragile. La presse est dépendante des ressources financières de pouvoirs économiques, mais aussi politiques. Exemple, dans la jeune République de Serbie : l'utilisation de fausses informations par les médias proches du pouvoir y est devenue quasi quotidienne. Et le régime du très autoritaire président Aleksandar Vučić n'hésite pas à mener de véritables campagnes de désinformation contre ceux qu'il considère comme ses ennemis. C'est le reportage à Belgrade de Louis Seiller.

En Pologne, les ultra-conservateurs populistes du parti PIS, Droit et Justice, au pouvoir déjà depuis 2015, ont remporté les élections législatives le 13 octobre 2019. Une victoire obtenue en partie, grâce aux médias publics. Dans ce pays, manipulation et désinformation sont également de mise avec une télévision publique totalement reprise en main, il y a quatre ans, par le parti au pouvoir. Les explications de Thomas Giraudau.

Sécurité des États, des citoyens, que peut faire l'Europe face à cette problématique transcontinentale des fake news. Depuis 2015, la Commission a créé un groupe de travail sur le sujet. Plus de 6 500 fausses informations ont ainsi été traitées, mais la structure manque de moyens. Les explications de Laxmi Lota.

Une fausse rumeur circule vite sur la toile, mais aussi dans les couloirs d'une école. Être capable de distinguer une vraie et une fausse information, c'est tout l'enjeu d'un nouveau cours que l'Angleterre compte ajouter à son cursus scolaire. À partir de la rentrée prochaine, en septembre 2020, les écoles vont donc enseigner l'art de faire la différence entre le vrai et le faux. Marie Billon.

L'exhumation de Franco divise en EspagneEn Espagne, l’exhumation du dictateur Francisco Franco est imminente. Depuis le vendredi 11 octobre 2019, le mausolée où est enterré le Caudillo à 60 km de Madrid, est fermé au public. L’exhumation du dictateur mort dans son lit en 1975, devrait avoir lieu avant le 25 octobre 2019. Ce transfert de la dépouille de Franco divise les Espagnols. Si, pour les nostalgiques du franquisme, ouvrir ce tombeau est une profanation, les associations des familles des victimes républicaines, elles, veulent aller plus loin et récupérer le corps des membres de leurs familles. Le reportage de Diane Cambon.

(Rediffusion du 16 octobre 2019)

Podcast
En cours de lecture

Accents d'Europe - De nouveaux modes de recrutement pour lutter contre les discriminations (rediffusion)

accents_d_europe_20200601.mp3

accents_d_europe_20200601.mp3

Votre navigateur n'a pas réussi à lancer la lecture du média. Essayez de le télécharger.

Télécharger Télécharger ( 8,9 Mo )

Souriez, vous êtes embauchés ! Aujourd’hui, des multinationales comme Unilever utilisent l'intelligence artificielle et des algorithmes pour sélectionner les candidats lors des entretiens d'embauche, mais ces méthodes de recrutement font polémique.

En Autriche, l'Agence pour l'emploi s'apprête à utiliser un nouvel algorithme pour classer les chômeurs, selon leur chance de retrouver du travail. Et certains s'inquiètent : le système risquerait de renforcer les discriminations. Les explications à Vienne de notre correspondante Céline Béal.

Les Pays-Bas tentent l'embauche librePour se faire embaucher chez MamaLoes, il suffit de se présenter à l'accueil et de s'inscrire sur une liste d'attente. Cela permet de lutter contre les discriminations : plus besoin de dire son âge, ou de donner son adresse ou ses origines. C'est aussi un bon moyen de recruter dans un pays qui connaît le plein emploi, et où de nombreux postes restent non pourvus. C'est en tout cas les arguments qu'avance cette entreprise de vente en ligne de produits pour bébés. Antoine Mouteau, notre correspondant aux Pays-Bas s'est rendu à Tilbourg, au siège de MammaLoes.

En Italie, sur le marché du travail, ce sont les femmes qui souffrent le plus de discriminations, en particulier lorsqu’elles ont des enfants. De fait, près d’une femme sur deux ne travaille pas. Pour sensibiliser à la question, une association de femmes a réalisé un court-métrage, pour essayer de secouer les consciences. Les détails avec Cécile Debarge.

Avec le corps européen de solidarité, l'Union européenne envoie des milliers de jeunes bénévoles partout en Europe. Cette initiative permet à des jeunes entre 18 et 30 ans de se porter volontaires pour des projets, de l’accès à l’éducation en passant par l’accueil de réfugiés ou la protection de l’environnement, avec à chaque fois une dimension solidaire. L’UE prend en charge les frais de déplacement, le logement et la nourriture des bénévoles pendant leur séjour - de deux à douze mois. Une aide financière qui permet aux volontaires de se consacrer entièrement à leur activité.

Accents d'Europe vous emmène en Finlande avec nos confrères de la RTBF. Alice Debatis et Hicham Boukhrouf sont partis à la rencontre de volontaires qui ont choisi de participer à la vie d'un éco-village dans les forêts finlandaises.

Antonio Costa, un fin tacticien de la politique au PortugalLe socialiste Antonio Costa a donc été reconduit au poste de Premier ministre du Portugal, après sa victoire aux élections législatives du 6 octobre 2019. Lors de son arrivée au pouvoir en 2015, il avait signé des accords écrits avec les partis de gauche dont il avait besoin pour réunir une majorité. Cette fois, il s'apprête à gouverner seul, en négociant au cas par cas avec ses alliés. Béatrice Leveillé.

(Rediffusion du 15 octobre 2019)