Après deux premiers cas signalés à Chypre, le 9 mars 2020, les 27 pays de l’Union européenne sont désormais touchés par le coronavirus. La Commission de Bruxelles a annoncé, le 10 mars, la création d’un fonds de 25 milliards d’euros pour aider les 27 à surmonter les conséquences de l’épidémie.

En Italie, le pays le plus atteint après la Chine avec pas loin de 10 000 cas, les mesures prises sont radicales. Depuis le lundi 9 mars 2020, le pays entier est en quarantaine. Le gouvernement invite, en effet, l’ensemble des Italiens à «rester chez eux» pour éviter la diffusion du virus. Reportage à Rome dans une ville vidée de ses touristes, mais aussi de ses habitants. Éric Sénanque.

En France, premier tour des municipales ce dimanche 15 mars 2020 ! Alors que les grandes métropoles réfléchissent à l'évolution de la circulation dans des villes de plus en plus saturées, à Paris tous les candidats aux municipales se sont positionnés sur l'avenir du périph' comme on le surnomme ! C'est une des spécificités de la ville de Paris. Cette voie rapide, de 3 à 5 voies, limitée à 70 km/h et qui entoure la capitale française. 35 km de route qui délimitent la ville et la séparent de sa proche banlieue. Que faire de cette source de pollution atmosphérique et sonore, mais aussi de cet axe vital pour la circulation dans la ville ? Le reportage de Marie Casadebaig.

Il y a la circulation, mais aussi la croissance démographique ! Comment faire évoluer les villes quand, avec des loyers qui flambent, de moins en moins de personnes arrivent à se loger dans les centres urbains ? Exemple dans la commune de Saint-Julien-en-Genevois, à la frontière franco-suisse. 15 000 personnes y vivent, dont plus de la moitié travaillent à quelques km de là, de l'autre côté de la frontière à Genève en Suisse. Des travailleurs toujours plus nombreux, attirés par les hauts salaires de Genève, mais incapables de s'y loger. Pendant ce temps, les petites communes comme Saint-Julien peinent à suivre la croissance galopante de la population. Le reportage de Jérémie Lanche.

En Autriche, à la fin des années 80, Vienne comptait 1,5 million d‘habitants. Aujourd‘hui, ils ne sont pas loin de 2 millions. Pour faire face à cette croissance, la municipalité, aux mains de la gauche depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, a choisi une politique interventionniste avec la construction de nouveaux logements. Direction le dernier projet : immobiliser en date à la périphérie nord-est de la capitale. La «Seestadt», la ville au bord du lac, un quartier d'environ 240 ha et qui doit à terme accueillir 20 000 habitants. Notre correspondante Céline Béal s'y est rendue pour nous.

La chronique «En un mot» se penche aujourd’hui sur le mot gaélique «Sassenach» remis au goût du jour par la série «Outlander», Marie Billon.