La frontière entre la Turquie et la Grèce toujours en ébullition

Depuis 6 jours et l'annonce d'Ankara d'ouvrir ses portes vers l'Europe, ils sont des milliers : des hommes, des femmes et des enfants bloqués à quelques kilomètres de la Grèce et de l'Europe.

La situation reste tendue avec des policiers grecs qui empêchent tout passage et tirent des gaz lacrymogènes, et des migrants de plus en plus excédés d'attendre dans des conditions très dures. Reportage au poste frontière d'Edirne, l'un des deux passages routiers de la Turquie vers la Grèce de Cerise Sudry-Le Dû.

Choc et indignation cet afflux inédit de migrants et réfugiés bloqués à la frontière grecque a fait la Une de la presse européenne. Ingrid Therwath y revient dans la chronique Courrier International.

Y a-t-il un trafic de déchets en Bulgarie ? Les autorités bulgares ont récemment saisi des milliers de tonnes de déchets entreposés, à travers le pays. Des ordures qui seraient utilisées comme combustibles non homologués dans les chaudières des centrales thermiques. Une affaire à laquelle sont aussi mêlés des oligarques déchus. Le reportage de Damian Vodenitcharov.

Aux Pays-Bas, c'est un procès hors norme pour un baron de la drogue qui s'ouvre aujourd'hui (6 mars 2020). Dans le box des accusés, à Amsterdam, Ridouan Taghi, accusé de diriger un important réseau de trafic de cocaïne, et surtout d’avoir commandité l’assassinat de neuf personnes. Au point que la presse néerlandaise présente Taghi comme le Toto Riina des Pays-Bas, en référence au parrain historique de la Mafia italienne, dans les années 1980 et 1990. À La Haye, les explications d'Antoine Mouteau.

La chronique musicale de Vincent Théval nous parle de l’orchestre franco-britannique the Fantasy Orchestra.