Les européennes avec ces premières estimations inattendues… Aux Pays-Bas, les partis pro-européens et, notamment, les travaillistes sont annoncés victorieux devant les populistes de Thierry Baudet. Rien a filtré en revanche du scrutin britannique éclipsé par la démission annoncée, le 7 juin 2019, de la PM Theresa May. Aujourd’hui, place aux Irlandais et au Tchèques.La majorité des autres électeurs se prononceront dimanche 26 mai 2019. C’est la cas en Italie, où les populistes sont donnés largement favoris.Pourtant, des Italiens résistent à la vague comme le médecin de Lampedusa. Il a écrit deux livres pour raconter son expérience face à l’arrivée des migrants. C’est l’un des protagonistes du documentaire de Gianfranco Rosi Fuocoammare. Aujourd’hui, Pietro Bartolo s’engage en Sicile dans la campagne des européennes avec le Parti démocrate. Cécile Debarge.

Les résistants de Momentum. Jeunes et diplômés, ces Hongrois sont profondément pro européens. Leur parti s’appelle Momentum. Il y a 2 ans, ils ont créé le buzz en torpillant la candidature de Budapest aux Jeux olympiques, qui aurait, selon eux, encore enrichi le clan au pouvoir. Florence La Bruyère.

Možemo, à gauche toute. La Croatie n’est entrée que depuis 6 ans dans l’UE. Mais, la population déchante déjà, et les Européennes ne font vraiment pas recette. Une plateforme veut casser les règles en sortant du jeu opposant le parti social-démocrate en pleine déliquescence à une droite de plus en plus réactionnaire. Le mouvement citoyen fait campagne pour une autre Europe, plus ouverte et plus solidaire. Simon Rico.

De l’influence des comptes pro-russes sur les réseaux sociaux dans la campagne des européennes. Les accusations sont régulières. Un jeune homme de 28 ans en Pologne concentre à ce sujet toute l’attention. Il est aujourd’hui vice-ministre du numérique. Le profil d’Adam Andruszkiewicz pose question. Thomas Giraudeau.

Le choix musical de Vincent Théval. La jeune Galloise Cate Le Bon Mother's Mother's Magazines.