Ils étaient des dizaines de milliers à défiler hier (19 janvier 2020) à Bologne, en Italie. Le tout jeune mouvement antifasciste des « sardines » ne baisse pas la garde avant les élections régionales de ce dimanche 26 janvier 2020 en Émilie-Romagne et en Calabre.

Ces élections pourraient voir la victoire du parti d’extrême droite la Lega. Un scénario qu’attend de pied ferme l’ancien ministre de l’intérieur Matteo Salvini pour demander la chute de l’actuel gouvernement de coalition et des élections anticipées.En attendant, ce mouvement des sardines, né grâce aux réseaux sociaux, fait des émules. À Ravenne, toujours en Émilie-Romagne, Cécile Debarge a rencontré des habitants de 65 à 90 ans qui eux aussi veulent se mobiliser avec les jeunes sardines contre le populisme.

L’environnement et les lanceurs d’alerteOn ne présente plus Greta Thunberg, la jeune Suédoise, égérie de la lutte contre le réchauffement climatique. Mais, elle n’est ni la première, ni la seule à se battre sur ce terrain.En Turquie, un pays désormais tristement célèbre pour ses atteintes répétées à la liberté de la presse, et d’opinion, un scientifique Bulent Sik a été condamné en septembre 2019, à quinze mois de prison ferme. Son crime ? Avoir dénoncé un scandale sanitaire mettant en cause des produits cancérigènes. À Istanbul, reportage d'Anne Andlauer.

Lui a désormais un film, un biopic à son nom. Bruno Manser, la voix de la forêt, vient de sortir sur les écrans en Suisse. Le long métrage dresse le portrait d’un des militants écologistes les plus célèbres des années 80/90. En Malaisie, cet homme a dénoncé avant tout le monde les ravages de la déforestation. Après avoir attaqué frontalement les pratiques de l’industrie du bois, il a disparu dans des conditions mystérieuses dans la jungle de Borneo. Retour sur un combattant d’avant-garde, à Genève avec Jeremie Lanche.

Et en France, le pays qui consomme le plus de pesticides en Europe avec l’Espagne, les vignobles sont souvent montrés du doigt. Dans le Bordelais, une femme, Marie-Lys Bibeyran, qui a longtemps travaillé comme salariée agricole, s’est engagée pour faire changer les pratiques. Une politique des petits pas qu’elle a entamés, il y a dix ans, après un drame familial. Lise Verbeke.

Les enfants victimes du conflit nord-irlandaisOn a beaucoup parlé de la paix en Irlande du Nord installée, depuis 20 ans maintenant, depuis les accords du Vendredi Saint. Une paix fragile qui pourrait être remise en cause par le Brexit et la réapparition d’une frontière entre le Nord et le Sud.C’est dans ce contexte que deux journalistes Joe Duffy et Freya Mac Clements publient Children of the Troubles, l’histoire secrète des enfants tués pendant le conflit en Irlande du Nord. Une analyse sans concession des circonstances dans lesquelles de nombreux enfants ont trouvé la mort, dans une guerre civile qui a fait plus de 3 000 victimes. À Dublin, Emeline Vin.