En 2018, le Parthénon a attiré près de 2 millions de touristes. C’est le monument symbole de la Grèce antique. Beaucoup ignorent cependant un autre attrait de la ville, un patrimoine méconnu. Au milieu du chaos, les rues et ruelles d’Athènes révèlent parfois des trésors. Entre béton, décorations en stucs et balcons en fer forgé, les bâtiments néo-classiques ou modernistes rappellent l’histoire mouvementée du pays. Aujourd’hui, nombre d’entre eux sont en ruine, mais certains ont décidé de les sauver. Reportage de Charlotte Stiévenard.

Polémique autour de la restauration du Binnenhof aux Pays-BasC’est le centre névralgique de la vie politique des Pays-Bas. Ce grand complexe historique abrite notamment les deux chambres du Parlement et le siège du Premier ministre. Pendant plusieurs années, tous les responsables politiques vont déménager, le temps de coûteux travaux de rénovation. Antoine Mouteau

 

Des jeux de hasard pour sauver le patrimoineL’animateur TV Stéphane Bern s’est inspiré de nos voisins britanniques pour lancer en septembre dernier ce loto. Le concept fonctionne, puisque 22 millions d’euros ont été déjà récoltés pour 231 monuments en péril. Parmi ces monuments, il y a la basilique Notre-Dame de Brebières, à Albert dans la Somme, qui a obtenu une enveloppe de 48 000 euros pour ses travaux de restauration. Lise Verbeke

Restauration désastreuse en EspagneC’est ce qui se passe en Espagne quand des habitants se prennent pour des restaurateurs. Ainsi en Navarre, une sculpture de Saint-Georges du XVIe siècle qui a été défigurée. En 2012, c’est une œuvre datant du XIXe siècle réalisée par Elias Garcia Martinez qui a été saccagée de façon grossière par une grand-mère. Un véritable fiasco qui avait suscité énormément d'intérêt sur la toile. Diane Cambon

L’extrême droite continue sa progression en AllemagneC’est l’enseignement des deux élections régionales dans l’est de l’Allemagne, dans la Saxe (28% pour l’AfD) et en Brandebourg (23%). Des scores certes impressionnants, mais Alternative für Deutschland n’a pas réussi à devenir la première force politique de ces deux Länder. Autre enseignement : c’est l’aile la plus dure du parti qui a gagné ce dimanche 1er septembre. Julien Méchaussie