Au Kosovo, une femme pourrait se retrouver à la tête du gouvernement, après les législatives très ouvertes de ce dimanche 6 octobre 2019. Les Kosovars doivent élire les 120 députés du Parlement. Et 20 ans après la fin de la guerre, dans ce petit territoire enclavé des Balkans, miné par la corruption et la pauvreté, beaucoup aimeraient que ces législatives amènent du changement. Vjosa Osmani, une juriste de 37 ans, promet cette rupture. Notre correspondant, Louis Seiller, a suivi ses derniers jours de campagne à Pristina, la capitale.

Au Portugal aussi, une femme s'est invitée dans la campagne des législatives. Là aussi, les élections se tiendront ce dimanche 6 octobre 2019. 21 partis sont en lice, et parmi les nouveaux venus, il y a le petit parti de gauche «Livre», ce qui veut dire «libre» en français. Avec en tête de liste, une enseignante originaire de Guinée-Bissau. C'est tout un symbole pour le Portugal, le premier pays en Europe à avoir aboli l'esclavage en 1761, et où 10% de la population est noire. Joacine Moreira pourrait ainsi devenir la première femme noire à l'Assemblée nationale. Son portrait, signé Marie-Line Darcy.

Cette semaine, la journaliste du Courrier International, Ingrid Therwath, aborde la polémique qui entoure l’exhumation de la tombe de Francisco Franco, et nous explique pourquoi le Portugal est devenu «le pays le plus accueillant d’Europe». Le nombre de résidents étrangers au Portugal est passé de plus de 93 000 personnes, à presque un demi-million en 2018. Un pays qui résiste aussi aux sirènes du populisme.

L’enterrement de l’auteur du générique Maya l’abeille fait polémique en République TchèqueKarel Gott, l’auteur du très célèbre générique du dessin animé Maya l’abeille est mort ce mardi 1er octobre 2019, à l’âge de 80 ans. Vedette nationale, voire internationale en Allemagne et en Russie, Karel Gott devait avoir droit à des funérailles nationales à Prague. C’est en tout cas le projet qu’avait, au départ, envisagé le gouvernement tchèque avant de faire machine arrière pour cause de polémique. Ce seront finalement des funérailles avec des honneurs nationaux, donc un cran en dessous, qui seront organisées vendredi prochain (11 octobre  2019). Notre correspondant à Prague, Alexis Rosenzweig, nous explique pourquoi.

Vincent Théval : le groupe danois Efterklang.