Souriez, vous êtes embauchés ! Aujourd’hui, des multinationales comme Unilever utilisent l'intelligence artificielle et des algorithmes pour sélectionner les candidats lors des entretiens d'embauche, mais ces méthodes de recrutement font polémique.

En Autriche, l'Agence pour l'emploi s'apprête à utiliser un nouvel algorithme pour classer les chômeurs, selon leur chance de retrouver du travail. Et certains s'inquiètent : le système risquerait de renforcer les discriminations. Les explications à Vienne de notre correspondante Céline Béal.

Les Pays-Bas tentent l'embauche librePour se faire embaucher chez MamaLoes, il suffit de se présenter à l'accueil et de s'inscrire sur une liste d'attente. Cela permet de lutter contre les discriminations : plus besoin de dire son âge, ou de donner son adresse ou ses origines. C'est aussi un bon moyen de recruter dans un pays qui connaît le plein emploi, et où de nombreux postes restent non pourvus. C'est en tout cas les arguments qu'avance cette entreprise de vente en ligne de produits pour bébés. Antoine Mouteau, notre correspondant aux Pays-Bas s'est rendu à Tilbourg, au siège de MammaLoes.

En Italie, sur le marché du travail, ce sont les femmes qui souffrent le plus de discriminations, en particulier lorsqu’elles ont des enfants. De fait, près d’une femme sur deux ne travaille pas. Pour sensibiliser à la question, une association de femmes a réalisé un court-métrage, pour essayer de secouer les consciences. Les détails avec Cécile Debarge.

Avec le corps européen de solidarité, l'UE envoie des milliers de jeunes bénévoles partout en Europe. Cette initiative permet à des jeunes entre 18 et 30 ans de se porter volontaires pour des projets, de l’accès à l’éducation en passant par l’accueil de réfugiés ou la protection de l’environnement, avec à chaque fois une dimension solidaire. L’Union européenne prend en charge les frais de déplacement, le logement et la nourriture des bénévoles pendant leur séjour -de deux à douze mois-. Une aide financière qui permet aux volontaires de se consacrer entièrement à leur activité.

Accents d'Europe vous emmène en Finlande avec nos confrères de la RTBF. Alice Debatis et Hicham Boukhrouf sont partis à la rencontre de volontaires qui ont choisi de participer à la vie d'un éco-village dans les forêts finlandaises.

Antonio Costa, un fin tacticien de la politique au PortugalLe socialiste Antonio Costa a donc été reconduit au poste de Premier ministre du Portugal, après sa victoire aux élections législatives du 6 octobre 2019. Lors de son arrivée au pouvoir en 2015, il avait signé des accords écrits avec les partis de gauche dont il avait besoin pour réunir une majorité. Cette fois, il s'apprête à gouverner seul, en négociant au cas par cas avec ses alliés. Béatrice Leveillé.

(Rediffusion du 15 octobre 2019)