On les appelle migrants, étrangers, réfugiés, expatriés, exilés.Des hommes, des femmes, des enfants qui ont quitté leur pays pour fuir la guerre, la persécution, la misère, avec l'espoir de s'offrir à eux-mêmes et à leurs proches un avenir meilleur.

L'adaptation une fois en Europe est parfois difficile, mais quelques pays proposent des initiatives pour faciliter l'atterrissage.

►Le site InfoMigrants

►À réécouter : Dans les pas d'Alfred

 

À Rome, la ville éternelle, l'une des plus touristiques au monde, il est désormais possible d'être guidé par des migrants. Abdul, Kaba, Sida et d'autres y vivent depuis des années, et ils ont enregistré des guides audio pour offrir leur regard sur les sites emblématiques de la capitale italienne. Les guides invisibles de Rome c'est un reportage d'Olivier Bonnel.

Reportage à présent en Finlande où, depuis 4 ans, une association s'emploie à apprendre le vélo aux migrants et aux réfugiés pour les aider à se mettre en selle dans ce pays épris de vélo. Un moyen d'intégration quand 10% des Finlandais se déplacent à vélo toute l'année. Un moyen aussi de gagner en autonomie pour les migrants et les migrantes. Reportage en banlieue d'Helsinki de Léa-Lisa Westerhoff.

S'intégrer grâce à la petite reine à Paris aussi, la petite reine, celle des abeilles. Depuis février 2019, un bénévole de Médecins du monde et une apicultrice parisienne forment, en plein coeur de Paris, une douzaine de migrants à l'apiculture. Un moyen aussi de se reconstruire. Reportage de Lise Verbeke.

Petit tour d'horizon du paysage politique européen avec Daniel Vigneron, notre partenaire de MyEurop.info.