Les manifestations sont-elles encore efficaces ? Face à la répression policière et aux interdictions de rassemblement, les modes de contestations évoluent partout en Europe.En Russie, certains manifestants ont été lourdement condamnés début septembre 2019.

L'été 2019, ils protestaient à Moscou contre le refus des autorités de valider des candidats indépendants à l'élection des députés.Depuis le scrutin, la mobilisation se prolonge, mais sous une autre forme. Chaque vendredi soir, depuis un mois et demi, militants et anonymes se retrouvent à proximité des stations de métro pour une action silencieuse. Reportage à Moscou d'Étienne Bouche.

Les Sardines italiennes : un nouveau mouvement citoyen pour contrer la Ligue du NordEn Italie, comment lutter contre la Ligue du Nord ? La gauche italienne n'arrive pas à battre la puissante formation de Matteo Salvini dans les urnes, alors c'est dans la rue que ces citoyens affichent leur ras-le-bol. Ils se font appeler «les Sardines». Après s'être rassemblés à Bologne contre le meeting du leader d’extrême-droite, ils étaient environ 8 000 à Parme, lundi soir (25 novembre 2019). Reportage de Franceline Beretti.

En Turquie, des manifestations interdites et répriméesDepuis la révolte de 2013, la répression des autorités turques est particulièrement intense. Le droit de manifester n’existe plus que sur le papier. Les rues et places du pays, qui vivaient autrefois au rythme des protestations en tous genres, sont peu à peu devenues silencieuses.Le pouvoir interdit presque toutes les manifestations et répriment ceux qui défient les interdictions. À Istanbul, les précisions d’Anne Andlauer.

Un quartier d’Athènes sous la pression des autoritésEn Grèce, la manifestation fait quasiment partie de l'ADN de la capitale Athènes. Le pays a connu une cinquantaine de grèves générales depuis 2010 dans un climat de crise économique et d’austérité imposée au pays. Aujourd'hui, les manifestations persistent, mais elles sont beaucoup moins suivies. Elles se concentrent dans le quartier d'Exarcheia. Il s’agit d’un quartier populaire en cours de gentrification que les autorités disent vouloir «nettoyer». Face à elles, la résistance des habitants s'organisent. Correspondance à Athènes de Joël Bronner.

Qu’est-ce que le « crack » irlandais ?Comme tous les mercredis, notre chronique En un Mot révèle les secrets de certaines expressions de pays européens. Cette semaine, nous nous intéressons au « crack ». Il s’agit d’un art de vie à l'irlandaise. Une vraie fierté nationale pour les Irlandais sur laquelle Emeline Vin a enquêté.