Le chant « Un violeur sur ton chemin » résonne depuis un mois dans le monde entier. Il est né à Valparaiso au Chili puis a été repris partout, de Montréal à Saint-Etienne.

Il s’agit d’un chant et d’une chorégraphie pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles, les féminicides et l’attitude de la police face aux victimes. Dans la Turquie du président Recep Tayyip Erdogan, ces happenings ne passent pas du tout auprès des autorités. C'est même une « Insulte à la nation », accusation qui peut mener en prison.Ces trois dernières années, depuis la tentative de coup d'état, le pouvoir politique et la justice usent et abusent de l’article 301 du code pénal turc qui encadre cet « insulte à la nation ». Cette sanction, tombée en désuétude pendant de nombreuses années, illustre le retour d’un nationalisme exacerbé dans un pays toujours candidat à l’Union européenne.À Istanbul, le reportage d’Anne Andlauer.

Médias toujours plus contrôlés en HongrieEn un an, la Hongrie a opéré « un degré de contrôle des médias sans précédent dans un État membre de l’UE ». C’est le constat d’une mission d’organisations internationales de défense de la presse, qui s’est rendue récemment dans le pays.Le clan du premier ministre nationaliste Viktor Orban contrôle 80% des médias, publics et privés : un véritable empire qui diffuse de la propagande, des fake news, et qui étouffe la voix des médias indépendants.Les journalistes critiques ne sont pas tués ni jetés en prison, mais ils sont de plus en plus souvent attaqués par le gouvernement et par les media pro-gouvernementaux. Reporters sans frontières accuse le gouvernement de dénigrer et de délégitimer la presse indépendante.À Budapest, reportage de Florence La Bruyère.

La slow-food pour ramener de la vie dans un village bosniaqueLe sud-est de la Bosnie est une région durement frappée par les conflits des années 90. Le village d'Ustikolina avait été rasé. Aujourd’hui, grâce au soutien du mouvement Slow Food, des femmes du village, anciennes réfugiées, ont fondé une coopérative agroalimentaire basée sur les fruits de la région et sur des recettes purement locales.L'initiative prend de l'ampleur. Leurs produits sont vendus dans certains supermarchés du pays et les touristes, curieux, sont revenus dans le village.Reportage de Louis Seiller.

La France peine à promouvoir l’emploi des seniorsLa réforme des retraites est toujours au cœur de l'actualité en France. La grève dure maintenant depuis deux semaines. Dans cette réforme, la question de l’âge d’équilibre porté à 64 ans est particulièrement sensible. Il s'agit de l'âge auquel les travailleurs pourront partir en retraite à taux plein.Ce nouveau recul du départ à la retraite est loin de plaire aux syndicats qui font notamment valoir que les fins de carrières sont compliquées pour les plus de 55 ans. Il existe dans le pays des entreprises réticentes à embaucher les seniors réputés plus chers et moins productifs.L'emploi des seniors en France et en Europe, c'est le thème de la chronique de Daniel Vigneron du site myeurop.info.